Le Taoïsme

 

Le Taoïsme n’est pas une religion mais un courant de pensée philosophique, en grande partie formalisée par Lao-Tseu. Il représente une façon de mettre en scène les liens qu’entretiennent entre eux l’Univers, le Ciel, la Terre, l’Energie, les Etres Vivants, l’Etre Humain et les Esprits.

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise

 

Dans la culture orientale, et conjointement avec le Confucianisme, le Taoïsme imprègne chaque être humain dans son comportement social, spirituel et physique. Ainsi, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), vieille de plusieurs millénaires, correspond à l’application de ses principes dans le domaine du bien-être physique, psychique et émotionnel, et de la santé, en mettant l’accent sur le préventif.

 

 La MTC regroupe plusieurs disciplines :

 

  •     Les exercices (Qigong et Tai Chi)
  •     La diététique
  •     La phytothérapie ou pharmacopée
  •     L’acupuncture
  •     Le massage (Tuina en Chine ; Shiatsu au Japon)

 

La MTC se fonde sur une vision holistique et énergétique de l’être humain, et repose sur un certain nombre de principes du Tao : Le Qi, le principe du Yin et du Yang, la théorie des cinq mouvements, l’horloge circadienne, les six qualités du ciel, les méridiens du corps.

 

Ces derniers correspondent à des vaisseaux invisibles qui permettent la diffusion du Qi (l’énergie) dans l’organisme. Ils présentent par ailleurs des spécificités qui leur sont propres dans la mesure où chaque méridien est associé à un organe.

 

Le Shiatsu

 

Le Shiatsu, signifie en japonais « pression des doigts ». C’est en effet avec ses doigts, et particulièrement avec ses pouces, que le praticien effectue des pressions – plus ou moins appuyées et plus ou moins longues – tout le long des méridiens, et sur des points particuliers à action spécifique autrement appelés points d’acupuncture.

 

Ces pressions permettent d’harmoniser la circulation du Qi dans le corps, c'est-à-dire de stimuler les points présentant un vide de Qi et libérer ceux qui ont accumulé un trop plein, et donc de stimuler les fonctions vitales. Ces déséquilibres énergétiques sont en effet à la source des troubles physiques, physiologiques et psychiques.

 

Le Shiatsu s’avère ainsi une discipline à la fois préventive et accompagnatrice des traitements médicaux pour les troubles de nos vies modernes :

 

  •     Stress, angoisses, anxiété, spasmes et crises de tétanie
  •     Troubles du sommeil : insomnies, cauchemars, hypersomnie
  •     Fatigue chronique et burn-out
  •     Maux de têtes et migraines
  •     Dépression et problèmes émotionnels
  •     Douleurs de dos, nuque, lombaires, sciatiques
  •     Douleurs tendino-musculaires, articulaires
  •     Problèmes digestifs : constipation, diarrhée, ballonnements, remontées acides
  •     Problèmes menstruels
  •     Problèmes de peau
  •     Troubles de la respiration
  •     Rhinites, bronchites, sinusites chroniques
  •     Problèmes liés à la sexualité
  •     Stérilité, accompagnement de la grossesse, préparation à l’accouchement
  •     Dépendances : tabac, alcool, boulimie, anorexie
  •     Accompagnement de traitements lourds

Reconnaissance du Shiatsu

 

Au Japon, le shiatsu est reconnu médecine d’Etat depuis 1957 par le Ministère de la Santé

 

En 1997, dans sa résolution A4-0075/97, le Parlement Européen a reconnu huit approches alternatives comme "médecines non conventionnelles dignes d’intérêt", dont l'acupuncture, le shiatsu, l'ostéopathie et la chiropractie (vote du 29 Mai 1997)

 

En France, depuis juillet 2016, le titre de « Spécialiste en Shiatsu » est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et fait donc l’objet d’une reconnaissance professionnelle.